Pose de puce à la Réunion

achat drone

installation modchip à la Réunion

La Réunion est une île de formation volcanique de l’océan Indien dans l’archipel des Mascareignes. Elle se situe à environ 700 km à l’est de Madagascar et à 200 km au sud-ouest de l’île Maurice. Inhabitée jusqu’en 1665, cette actuelle région ultrapériphérique de l’Union européenne de 2 512 km² compte aujourd’hui, trois siècles et demi plus tard, près de 800 000 habitants, d’origines européennes, malgaches, musulmanes, africaines et asiatiques, souvent très métissées. La Réunion est à la fois une région d'outre-mer et un département d’outre-mer (numéro 974) français depuis 1946. Elle connaît une croissance économique dynamique, mais structurellement fragile et encore insuffisante face à un taux de chômage qui a été supérieur à 30% jusqu’en novembre 2006. Surnommée l’« île intense », La Réunion offre des paysages naturels aux reliefs impressionnants et une diversité culturelle, qui constituent ses principaux atouts touristiques.

Ses habitants sont appelés les Réunionnais(es).

1/ Histoire de la Réunion :

La Réunion est une des seules îles de la région dont les premiers habitants aient été des Européens. En effet, l’île était totalement inhabitée avant d’être découverte par des navires européens en route vers les Indes. Si l’on date sa découverte à 1500, il faut savoir que des explorateurs arabes semblent l’avoir déjà repérée avant.

Un navigateur portugais, Diogo Dias, y aurait débarqué en juillet 1500. Un autre navigateur portugais, Pedro de Mascarenhas y débarque le 9 février 1512[3] ou 1513[4], jour de la Sainte-Apolline, alors qu’il est sur la route de Goa. L’île apparaît ensuite sur des cartes portugaises sous le nom de Santa Apolonia. Vers 1520, La Réunion, l'île Maurice et Rodrigues sont appelées archipel des Mascareignes, du nom de Mascarenhas. Aujourd’hui, ces trois îles sont couramment appelées les Mascareignes.

Au début du XVIIe siècle, l’île est une escale sur la route des Indes pour les bateaux anglais et néerlandais. Le 23 mars 1613, l’amiral néerlandais Pieter Willemsz Verhoeff (Pierre-Guillaume Veruff), de retour de Java, fait escale à La Réunion et baptise l’île encore inhabitée England's forest.

Les Français y ont ensuite débarqué pour en prendre possession au nom du roi en 1642 et l’ont baptisée île Bourbon, du nom de la famille royale. En 1646, douze mutins chassés de Madagascar sont abandonnés à La Réunion. D’autres personnes viennent la peupler en 1665. Françoise Chatelain de Cressy est arrivée pendant cette période et est à l’origine de plusieurs familles connues de Bourbon. À partir de 1715, l’île connaît un important essor économique avec le développement de la culture et de l’exportation du café. Cette culture, malheureusement, a été à l’origine du développement considérable de l’esclavage dans la colonie. Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais, gouverneur de l’île de 1735 à 1745, a apporté une dimension stratégique au développement de l’île, devenue pourvoyeuse en vivres de l’île de France (aujourd’hui île Maurice) et de la flotte française engagée dans la guerre franco-anglaise des Indes. Citons également le rôle de l’intendant Pierre Poivre (1719-1786), qui a considérablement enrichi la flore locale et diversifié les ressources agricoles par l'introduction de très nombreuses espèces tropicales, et notamment le girofle et la noix de muscade dont le commerce fut florissant au XVIIIe et début du XIXe siècle.

Le 15 mars 1793, pendant la Révolution, son nom devient « île de La Réunion » en hommage à la réunion des fédérés de Marseille et des gardes nationaux parisiens, lors de la marche sur le palais des Tuileries, la journée du 10 août 1792, et pour effacer le nom de la dynastie des Bourbons[5]. Le 26 septembre 1806, l’île prend le nom de Bonaparte et se retrouve en première ligne dans le conflit franco-anglais pour le contrôle de l’océan Indien.
L'abolition de l'esclavage votée par la Convention Nationale le 4 février 1794 se heurte au refus de son application par la Réunion, comme par l'Île de France. Une délégation accompagnée de forces militaires, chargée d'imposer la libération des esclaves, arrive à l'Île de France le 18 juin 1796 pour se voir aussitôt expulsée sans ménagements. Il s'ensuit une période de troubles et de contestations du pouvoir de la métropole qui n'a plus aucune autorité sur les deux îles. Tout rentre dans l'ordre avec le rétablissement de l'esclavage colonial par Bonaparte en 1802.
Pendant les guerres napoléoniennes, en 1810 l’île passe sous domination britannique, puis est rétrocédée aux Français lors du traité de Paris en 1814.

Après les catastrophes climatiques de 1806-1807 (cyclones, inondations), la culture du café décline rapidement pour se voir substituer la culture de la canne à sucre, dont la demande métropolitaine augmente, du fait de la perte, par la France, de Saint-Domingue, et bientôt de l’île de France (île Maurice). Du fait de son cycle de croissance, la canne à sucre est en effet insensible à l’effet des cyclones. Survenue en 1841, la découverte d’Edmond Albius sur la pollinisation manuelle des fleurs de la vanille permet bientôt à l’île de devenir le premier producteur mondial de vanille. Essor également de la culture du géranium dont l’essence est très utilisée en parfumerie.
De 1838 à 1841, le contre-amiral Anne Chrétien Louis de Hell est gouverneur de l’île. Un changement profond de la société et des mentalités liés aux événements des dix dernières années conduisent le gouverneur à saisir le Conseil colonial de trois projets d’émancipation.

Le 20 décembre 1848, l’abolition de l’esclavage est finalement proclamée par Sarda Garriga (le 20 décembre est un jour férié à La Réunion). Louis Henri Hubert Delisle devient son premier gouverneur créole le 8 août 1852 et reste à ce poste jusqu’au 8 janvier 1858. L’Europe a de plus en plus recours à la betterave pour remplir ses besoins en sucre. Malgré sa politique d’aménagement et le recours à l’engagisme, la crise économique couve et devient patente à compter des années 1870. Par la suite, le percement du canal de Suez conduit le trafic marchand à s’éloigner de l’île. Cette dépression économique n’empêche toutefois pas la modernisation de l’île, avec le développement du réseau routier, la création du chemin de fer, la réalisation du port artificiel de la Pointe des Galets. Ces grands chantiers offrent une alternative bienvenue aux travailleurs agricoles.

La seconde moitié du XIXe siècle voit la population réunionnaise évoluer, par l’arrivée massive d’engagés indiens dont une partie s’installe définitivement dans l’île, et par la libération de l’immigration en 1862. De nombreux chinois et musulmans indiens s’installent alors, et forment deux importantes communautés qui participent à la diversification ethnique et culturelle. À partir de la fin du XIXe siècle, les sources d’engagements se tarissent peu à peu. Nombre de propriétaires terriens louent alors leurs terres (pratique du colonage), d’où l’émergence d’une population de travailleurs agricoles indépendants.

La participation de la Réunion à la guerre de 1914-1918 se traduit par l’envoi de nombreux Réunionnais aux combats dans la métropole et sur le front grec. L’aviateur Roland Garros se couvre de gloire et meurt en plein ciel en 1918. L’amiral Lucien Lacaze est nommé ministre de la Marine puis ministre de la Guerre de 1915 à 1917. La guerre a des conséquences économique favorables pour la Réunion : la production de sucre augmente fortement et les cours grimpent, la métropole étant privée de ses terres betteravières, théâtre des combats.

Pendant l’entre-deux-guerres, la modernisation se poursuit : l’électricité apparaît dans les foyers aisés, et assure l’éclairage public de Saint-Denis. Le télégraphe (1923) et la radio (1926) mettent les réunionnais en contact avec le monde. En 1939, 1500 foyers privilégiés sont abonnés au téléphone. On voit apparaître automobiles et avions.

’industrie sucrière se concentre et les sociétés anonymes se substituent aux exploitants individuels de sucreries. Ces progrès profitent essentiellement aux foyers de propriétaires terriens, d’industriels, de cadres, de gros commerçants, et la masse de la population demeure pauvre. Autre évolution importante de l’entre-deux-guerres : la mortalité baisse et la natalité, très forte, augmente, d’où une croissance exponentielle de la population, croissance qui se poursuit de nos jours.

La Seconde Guerre mondiale est une épreuve très dure : bien que la Réunion soit épargnée par les combats, elle souffre terriblement de l’arrêt quasi total de ses approvisionnements. Le 30 novembre 1942, la Réunion passe du régime vichyste à celui de la France libre.

Le 19 mars 1946, La Réunion devient un département d’outre-mer français puis, en 1997, l’une des sept régions ultrapériphériques de l’Union européenne.

À la départementalisation, la Réunion est en ruines. Mais la métropole est amenée à consentir de gros efforts pour la reconstruction de l’économie et le progrès social. L’instruction obligatoire constitue un progrès décisif. La mise en place, avec un léger décalage, du système de sécurité sociale hexagonal apporte un mieux être considérable. Au début des années cinquante, le paludisme, fléau sanitaire majeur depuis un siècle, est éradiqué. Le nombre de lits d’hôpital triple en dix ans. Il s’ensuit une amélioration importante de la santé publique, une chute considérable de la mortalité… et une augmentation galopante de la population, la natalité culminant à un niveau record proche de 50 pour mille. Dès la fin de la guerre, des liaisons aériennes régulières mettent la Réunion à trois journées seulement de la métropole. Autre conséquence de la départementalisation : une augmentation considérable du nombre de fonctionnaires, bien rémunérés, qui génèrent un flux commercial nouveau provoquant l’émergence d’une classe moyenne vivant du commerce, d’activités libérales et de fonctions d’encadrement. L’élection de Michel Debré à la députation, en 1962, apporte un atout considérable au développement, du fait de la dimension du personnage et de son poids politique en métropole.

Dans les années 1970 et 80, la Réunion accède vraiment à la modernité. Une université apparaît et se développe, ainsi que l’enseignement technique. La télévision supplante la radio. Les commerçants abandonnent leurs "boutiques chinois' et "bazar zarabs" pour créer supérettes et supermarchés. Le tourisme commence à se développer. Le réseau routier se densifie et de modernise, mais le parc automobile évolue plus rapidement encore ! L’habitat s’améliore, et la construction de logements, dopée par des avantages fiscaux spécifiques aux DOM, est très active. L’économie change. Dans l’agriculture, les cultures maraîchères et fruitières, l’élevage se développent pour satisfaire les besoins d’une population qui augmente et consomme. La canne à sucre, toutefois, maintient son rang de première production agricole. Le BTP se porte bien. Mais c’est désormais le secteur tertiaire qui tire l’économie : commerce, services, et, de plus en plus, tourisme. Aujourd’hui, le tourisme est la première activité de l’Île, avec la construction.

2/ Géographie de la Réunion.

La Réunion est une île volcanique de l’océan Indien.

Elle est née, il y a quelques 2 millions d’années, avec l’émergence d’un massif montagneux culminant au piton des Neiges qui est, avec une altitude de 3 070,50 m, le sommet le plus élevé des Mascareignes et de l’océan Indien (mesure GPS effectuée en mai 2003 par l’Ordre des géomètres experts de La Réunion).

Ce massif forme la partie ouest de l’île, alors que l’est est constitué d’un volcan bien plus récent, à peine vieux de 500 000 ans, l’un des plus actifs de la planète: le Piton de la Fournaise.

Le massif ancien, dont les volcans sont actuellement inactifs, abrite trois vastes cirques : les cirques de Salazie, Mafate et Cilaos, creusés par l’érosion. Le massif ancien est séparé du massif de la Fournaise par une trouée formée de la plaine des Palmistes et de la plaine des Cafres, voie de passage entre le nord et le sud de l’île.
L’érosion a donné à ces formations volcaniques des reliefs abrupts, des à pics vertigineux, des canyons, de multiples cascades, qui donnent à l’île une grande beauté et l’a faite surnommer « l’île à grand spectacle ».La magnificence des paysages est accrue par la diversité des végétations qui prospèrent dans ces sites.

La partie émergée de l’île ne représente qu’un faible pourcentage (environ 3%) de la montagne sous-marine qui la forme.

Le climat est tropical, tempéré par l’influence océanique. Températures variant de 20°C (août) à 30°C (janvier). Fortes précipitations au nord et à l’est, climat plus sec à l’ouest et au sud. Prédominance de vents d’alizés. Cyclones (janvier-mars) parfois dévastateurs, avec vents dépassant 200 km/h et précipitations diluviennes.

3/ Les Médias à la Réunion:

Trois titres composent la presse quotidienne régionale: le Journal de l'île, Le Quotidien de La Réunion et Témoignages, édition du Parti Communiste Réunionnais.

L'essentiel de la presse magazine est constitué d'hebdomadaires spécialisés dans les programmes de télévision et de quelques périodiques consacrés à la vie des entreprises commerciales et industrielles.

Le PAR, paysage audiovisuel réunionnais longtemps monopolisé par feu l'ORTF et ses avatars régionaux modernes (FR3, RFO), connaît aujourd'hui une évolution explosive.

L'Île dispose en effet de 4 Chaînes de Télévisions Hertziennes :

  • RFO Réunion (Public)
  • Tempo Réunion (Public)
  • Canal+ (Privé, Chaîne Cryptée)
  • Antenne Réunion (Privé, qui prit la place de Télé Freedom en 1991)

Antenne Réunion rediffuse, en plus des quelques programmes locaux (journal, émissions, divertissements ...) les grands programmes des Chaînes Nationales TF1 et M6.

Et de deux bouquets satellites, proposés par :

  • Parabole Réunion
  • Canalsatellite Réunion

Le paysage radiophonique a vécu aussi une grande transformation suite à la libération des ondes initiée par le Président socialiste F. Mitterrand dès son élection en 1981; l'île compte plus de 45 radios privées qui émettent pour certaines d’entre-elles sur l’ensemble de l’île et conquièrent leur auditoire en usant de l'interactivité (Radio Freedom).

En effet, Radio Freedom []est une radio basée sur ses auditeurs. Le Programme est constitué de l'intervention, en direct, de ses auditeurs, et ce, de 05h00 à 23h00 - 00h00 (Plus en cas d'évènements, cyclones ...), en plus des journaux.

En 1991, lors de la suppression de Télé Freedom (Crée par la même personne que Radio Freedom (Camille SUDRE)) par recours du CSA au Préfet (Télé Freedom émetait clandestinement),
des émeutes éclatèrent car c'était, à l'époque le seul média, et moyen d'expression libre, qui diffusait des films d'arts martiaux et le maloya .

Les Liens sûr la Réunion :

Pose de puce à la Réunion, possible ou non ?

Aucun problème pour se faire poser une puce lorsque l'on est à la Réunion, il suffit de cliquer sur

Quelques messages à propos de poseurs de puces

  • Merci Jean-luc
  • Bonjour à tous

    Juste un petit post pour remercier Jean-Luc qui à réparé ma PS3. Réponse rapide à mes (nombreuses) questions, réparation en 48h.
    Merci Jean-Luc grâce à toi j'ai pu assouvir ma soif de Final Fantasy XIII. rolleyes.gif
  • Un Double Merci à Jean-luc Du 35
  • Une première fois pour avoir pucé ma wii avec professionnalisme. a_thumbsup_20.gif

    La seconde fois pour la réparation et le retrait du bâton de sucette mis par mon petit gars !!!!


    Merci beaucoup groupwave.gif
  • Merci Codroc
  • Merci à Codroc,

    Je vous le recommande sur le département 67.
    Du bon boulot et rapide.
  • Merci Josky57
  • merci josky57 pour la pose de puce de ma ps2 ( oui toujour avec la ps2 ^^) travaille remarquable rien a dire juste que j'étais très impatient de le recevoir ^^

  • Cherche Réparateur Ds Sur Bourges (18)
  • Bonjour,

    J'ai posté il y a environ une semaine sur la 1ere page du site pour rechercher un réparateur de DS lite afin de changer l'interrupteur et le connecteur P6 pour ma nappe de l'écran tactile (je n'ose pas me lancer à le faire tout seul).

    Comme je n'ai pas eu de réponse je poste sur le forum comme conseillé.

    J'espère que je suis dans la bonne rubrique.

    Cordialement.

install modchip

Choisissez votre ville ci-dessous pour faire modifier votre consoles de jeux vidéos prêt de chez vous

Amiens | Bordeaux | Aurillac | Arles | Antibes | Agen | Beziers | Blois | Bourges | Ales | Annecy | Besançon | Avignon | Bayonne | Aix en Provence | Angers | Albi | Vapoter | Belfort | Biarritz

flashage xbox 360

vous n'avez pas trouver pour faire modifier votre Nintendo Wii ? Regardez ci-dessous

Clermont-Ferrand | Cholet | Cannes | Evreux | Guyane | Epinal | Dieppe | Chateauroux | Carcassonne | Guadeloupe | Paris | Cherbourg | Brive-la-Gaillarde | Bretagne | Hyeres | Castres | Champagne-Ardenne | Chartres | Colmar | Bourgogne | Grenoble | Chambery | Caen | Gap | Corse

flash psp

Personne ne flash les xbox 360 à côté de chez vous ? Avez-vous regardez dans les villes voisinnes ?

Limoges | Marseille | Metz | Pau | Nantes | Le Havre | Lyon | La Roche-sur-Yon | Nancy | Laval | Montlucon | Montauban | Nord-Pas-de-Calais | Montpelier | Orléans | Périgueux | Martinique | Mulhouse | Martigues | Nimes | Nice | Paris | La-Réunion | Le Mans

réparation

Vous avez une console portable ? Faites flasher votre PSP ou installez un Linker DSl...

Moulins | Tarbes | Rouen | Dreux | Roanne | Perpignan | Vichy | Poitou-Charentes | Rennes | Saint-Etienne | Valence | Toulouse | Saint-Quentin | Toulon | Salon de Provence | Colmar | Tours | Strasbourg | Saint-Priest | Saint-Nazaire | Saint-Brieuc

tuning consoles

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Annuaire pose de puce

pose de puces, flashage, réparation consoles, tuning

Pose de puce en Belgique - Pose de puce au Canada - Pose de puce en France - Pose de puce en Suisse - Pose de puce en région parisienne

| flashage Xbox 360 | pose de puce pstwo | pose de puce DS Chip | pose de puce gamecube | pose de puce xbox | pose de puce Xbox 360 | pose de puce wii | pose de puce psp | pose de puce ps2 |

référencé sur

annuaire fun gratuit, liens en dur
diaphannuaire
Eclipsis - Agence Web / Annuaire / Awards
Annuaire Jeux Vidéos
Annuaire Jeux Gratuits
 

 

Quelques liens :